Observatoire des conséquences de Fukushima sur l’approvisionnement en composants électroniques : une réaction rapide et efficace de la profession

Les catastrophes survenues au Japon en mars dernier (tsunami et destruction partielle de la centrale nucléaire de Fukushima) ont rapidement fait émerger le spectre d’une pénurie d’approvisionnements pour l’ensemble de l’industrie mondiale en composants électroniques. Face à cette menace, et afin de prévenir tout mouvement de panique susceptible d’amplifier les difficultés réelles provoquées par l’interruption de la production de certains types de composants (du fait du rationnement de l’électricité au Japon), la FIEEC et le Ministère de l’Industrie (DGCIS) ont rapidement mis en place, un observatoire de l’approvisionnement en composants électroniques.

Cet observatoire, dont l’élaboration a été confiée au Cabinet Decision, a permis de suivre de manière très précise, semaine après semaine, l’évolution réelle de la situation sur les différents types de composants et de fournir ainsi aux entreprises des informations très précieuses et une vision claire des difficultés éventuelles à surmonter.

Cette cartographie interactive des approvisionnements a permis aux entreprises de prendre les mesures nécessaires sur la base d’informations fiables pour éventuellement ré-orienter leurs approvisionnements et a surtout permis que les marchés ne s’affolent ou sur-réagissent à des rumeurs.