Silver Economie

Qu'est ce que la Silver Economie ?

La Silver économie est un ensemble d’activités économiques et industrielles qui bénéficient aux seniors. Elles permettent notamment une participation sociale accrue, une amélioration de la qualité et du confort de vie, un recul de la perte d’autonomie voire une augmentation de l’espérance de vie. La Silver économie contribue à anticiper la transition démographique à venir. La Silver économie permet une avancée significative sur le plan sociétal, en optimisant l’efficience du système de prise en charge de la perte d’autonomie, en renforçant la prévention, et in fine en consacrant aux âgés une place centrale dans notre société. Il s’agit de constituer une véritable industrie en France au service des âgés et du vieillissement.

La Silver économie est un enjeu majeur pour notre profession
qui représente notamment les industries de la domotique et la téléassistance (IGNES), des technologies médicales (SNITEM), de l’électronique (ACSIEL), de l’électroménager (GIFAM), des terminaux de communications (GITEP TICS), des éditeurs de logiciles (AFDEL) au cœur de la problématique du vieillissement et de l’autonomie.
C’est une chance pour notre société car nous vivons plus longtemps, mais également un défi pour nos industries : il s’agit d’adapter à la fois nos structures et nos infrastructures (bâtiments, santé, communications…) pour accompagner les seniors dans les meilleures conditions de sécurité, de bien-être et de santé.
Il s’agit également d’une opportunité majeure pour notre économie : nous disposons en effet d’atouts puissants pour développer une filière industrielle d’excellence nationale, génératrice d’innovation, de croissance et d’emplois en France. Cette filière d’avenir permettra de répondre à ces nouveaux marchés grâce à une offre de solutions adaptées (qui s’appuie notamment sur la complémentarité des technologies de l’énergie, du numérique et de l’électronique).

Cette ambition est notamment celle du Comité stratégique de filière a mis en place en juillet 2013 une synergie forte entre deux approches :

  • celle relevant des pouvoirs publics, qui doit tendre à l’optimisation de la prise en charge de la perte d’autonomie et de la dépendance et réorienter les financements vers les solutions technologiques ;
  • celle relevant de nos industries, qui conçoivent et produisent ces produits et solutions pour répondre aux besoins et conquérir les marchés mondiaux.
Chiffres clés

  • 900 millions de personnes âgées dans le monde en 2013 et 2 Mds en 2050 (contrat de filière) ;
  • En France : 20 M de personnes âgées de plus de 60 ans en 2030 contre 15 M en 2013 et 4,8 millions de personnes âgées de plus de 85 ans en 2050 contre 1,4 M en 2013 (contrat de filière) ;
  • plus de 55 Mds d’euros de chiffres d’affaires en 2012 (enquête « Acteurs, activités et perspectives de la Silver économie » réalisée par le Commissariat général à la stratégie et à la prospective) ;
  • 43 150 emplois dans ce secteur en 2012 et 68 685 emplois attendus en 2017, soit une augmentation de 59% (source : ibid) ;
  • 90% des Français considèrent que l’adaptation du logement des personnes âgées est un des moyens de remédier aux problèmes de dépendance (Etude Opinion Way, mars 2012) ;
  • les seniors réaliseront une majorité des dépenses de consommation (54%) sur ces marchés en 2015 : 64% pour la santé, 60% pour l’alimentation, 58% pour l’équipement, 57% pour les loisirs, 56% pour les dépenses d’assurances (CREDOC 2010).
Signature du Contrat de filière Silver Economie, le 12 décembre 2013 à la FIEEC

Dans le prolongement des « Propositions de la filière Silver économie » (avril 2013), un Comité stratégique de filière Silver économie a été installé le 1 juillet dernier. Présidé par M. Arnaud Montebourg (Ministre du Redressement Productif) et Mme Michèle Delaunay (Ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie), il regroupe autour de Gilles Schnepp (Vice-président) 45 acteurs majeurs de la Silver Economie (pouvoirs publics et organismes publics, industriels, structures d’aides à domicile, financeurs…).
Pour nourrir la rédaction d’un contrat de filière, le Comité stratégique de filière a conduit des travaux très denses et riches lors de l’automne dans le cadre de 5 groupes de travail (simplification, écosystème, relations avec les acheteurs, relations avec les aidants et les utilisateurs ; relations avec le grand public) dans lesquels la FIEEC et ses syndicats membres se sont fortement impliqués.

Ces travaux se sont traduits par la signature, le 12 décembre 2013 de ce Contrat de Filière en présence de Michèle Delaunay,  Arnaud Montebourg, Louis Gallois (Commissaire Général à l'Investissement) et Gilles Schnepp dans les locaux de la FIEEC.

La signature du contrat de filière s'est tenu à la FIEEC, en présence des deux ministres, le jeudi 12 décembre.

Tribune de Gilles Schnepp (Président de la FIEEC et PDG de Legrand)
La Silver économie : un vent de jeunesse industrielle pour notre pays

Notre société évolue. Rapidement. Parmi les données structurelles qui façonnent la France et le monde de demain, la démographie joue un rôle majeur. Nous comptons aujourd’hui, en France, 15 millions de personnes âgées de plus de 60 ans. Elles seront 20 millions en 2030. De 900 millions d’âgés dans le monde actuellement, nous passerons à 2 milliards en 2050. Cette mutation profonde de notre société représente, pour nous tous, à la fois un défi et une opportunité gigantesques pour notre industrie.
Un défi tout d’abord car cela nous oblige à modifier notre cadre de pensée. L’action qui a été engagée en mettant en place un Comité stratégique de filière dédié à la Silver économie répond à cette ambition. Il s’agit de structurer une industrie du vieillissement en France, des startups aux grands groupes, au niveau régional et local, avec les pôles de compétitivités et les clusters (comme la Silver Valley), des jeunes seniors aux plus âgés.
Nous devons poursuivre cet effort et nouer un dialogue permanent entre les nombreux acteurs concernés. Au-delà de cette prise de conscience, l’enjeu est également technique : il s’agit pour notre pays d’adapter ses structures et ses infrastructures (bâtiments, transports, e-autonomie, communications, agro-alimentaire, domotique…) pour pouvoir accompagner les séniors (actifs, fragiles, en perte d’autonomie voire dépendants), dans les meilleures conditions. C’est donc bien une responsabilité collective pour notre pays : pouvoirs publics et acteurs économiques doivent travailler main dans la main pour relever ce défi.
Mais ce défi représente surtout une réelle opportunité pour notre pays. En effet, nous disposons de très nombreux atouts pour développer une filière industrielle d’excellence nationale capable de répondre à ces nouveaux marchés, promis à une croissance forte. Dès 2015, les personnes âgées assureront 60% pour l’alimentation, 58% l’équipement, 57% les loisirs, 56% des dépenses d’assurance…  Nos industries sont prêtes à développer une offre complète depuis les technologies les plus avancées de la domotique et de la robotique, en passant par les aides techniques les plus simples et toute la gamme des services de téléassistance ou bouquets de services, jusqu’à l’habitat (cuisine revisitée, salle de bains équipée, biens électroménagers…), le tourisme pour seniors, la Silver mobilité,... L’intégration des technologies numériques dans l’ensemble de ces produits et solutions est, de ce point de vue, un facteur majeur de croissance et d’innovation où l’excellence française doit être mise en avant. Lire la suite…

Messages clés du Contrat de Filière

Le contrat de filière a pour but d’identifier les leviers permettant le développement rapide et durable de la filière Silver économie et de proposer des solutions concrètes pour lever les 7 contraintes identifiées (ex. développement de la demande, de la labellisation…).
 
Il vise au développement de l’ensemble des marchés de la Silver économie, des solutions technologiques aux services, pour permettre d’accroître le bien-être, la sécurité et la santé des seniors. Le déploiement opérationnel de ces solutions technologiques doit s’appuyer sur un partenariat stratégique entre nos industries et les pouvoirs publics.

Dans cette perspective, le contrat de filière repose sur 6 axes majeurs déclinés pour chacun en une dizaine d’actions :

  • 1 axe : Créer les conditions d’émergence d’un grand marché de la Silver économie
  • 2 axe : Favoriser le développement d’une offre innovante et compétitive
  • 3 axe : Exporter les produits et les technologies de la Silver économie
  • 4 axe : Professionnaliser les acteurs de la Silver économie
  • 5 axe : Communiquer positivement sur les âgés et le « bien vieillir » auprès du grand public et des distributeurs
  • 6  axe : Créer des innovations majeures dans le champ de la Silver économie

Le contrat de filière constitue un point de départ qui permet, en créant des synergies entre les acteurs, de tracer des lignes pour le développement économique de la filière et l’émergence d’un grand marché pour les acteurs de la Silver économie, répondant aux besoins sociétaux de notre pays.
Aussi, notre profession sera particulièrement engagée et attentive dans la mise en œuvre effective de ces engagements, en particulier dans le cadre du comité de suivi de la filière industrielle Silver économie, et dans leur déclinaison sur le terrain, via notamment les comités régionaux de filière.